cerveau (plasticité)

copyright image NIH

La plasticité cérébrale ou neuronale est un champ des neurosciences qui suscite beaucoup d’intérêt. Contrairement à des idées reçues propagées durant de nombreuses années, le cerveau est, même à l’âge adulte ,capable de plasticité, c’est à dire, de remodeler ses réseaux, ses « branchements entre neurones ». Les expériences menant à ces reconfigurations vont aussi bien de l’apprentissage qu’à des reconfigurations suite à des lésions cérébrales. En bref votre cerveau est un système dynamique, un chantier permanent.

Dans les champs récents de recherche, on assiste à un intérêt pour les connectomes (cf image supra), ou réseau interconnecté de neurones. Cela stimule la recherche de nouvelles technologies notamment de déchiffrage de votre activité cérébrale.

On pourra noter le cas de Scott Routley, patient supposé à l’état végétatif depuis 10 ans après un accident de voiture, avec qui il y a eu échange à travers des questions posées et dont on a regardé les réponses sous IRM.

Il y a également le cas des bras artificiels, qui nécessitent un mapping de l’activité neuronale afin de calibrer le contrôle des mouvements du robot (étude réalisée par le MIT)

L’institut Pasteur vient récemment de montrer que nous pouvions néanmoins perdre notre plasticité cérébrale à cause de plusieurs facteurs :
– si nous sommes soumis à un stress du monde urbain important (pollution sonore et visuelle),
– si nous consommons de façon chronique des psychotropes,
– si nous cessons de faire des efforts physiques (sédentarité),
– si nous sommes isolés socialement.
– lorsque nous cessons de nous émerveiller

Si l’on prend en compte ce que nous dit Daniel Wolpert :  le cerveau est apparu dans l’évolution non pas pour penser ou ressentir, mais pour gérer le mouvement… cela conforte le message de Stephen Jepsen : ne jamais quitter le terrain de jeu, bouger contribuera à continuer à vous émerveiller, sera bon pour votre corps, mais aussi pour votre cerveau !

[Article connexe] Etude sur la visualisation et le traitement post AVC

Sources EN :
Neural plasticity and consciousness
The Symphony inside your brain
Vegetative patient Scott Routley says ‘I’m not in pain’
Paralyzed Woman Controls Robotic Arm With Her Mind
Daniel Wolpert: The real reason for brains

Sources FR :
La plasticité cérébrale ne se perd pas à l’âge adulte

Laisser un commentaire